Une élection qui ne vaut pas quitus

Paris le 25 avril 2022. Le Collectif Handicaps prend acte de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Le soutien du front républicain dont il a bénéficié ne vaut pas quitus, et tout particulièrement après une campagne électorale qui a éludé les enjeux liés à la 5e branche Autonomie, à l’accessibilité universelle, aux ressources ou encore au droit à compensation des personnes en situation de handicap.


Pour répondre à ces enjeux, le Collectif Handicaps demande que le futur gouvernement comprenne un ministère de l’Autonomie et des Solidarités de plein exercice, et que chacun des ministres ait en charge les questions liées au handicap au sein de leur portefeuille, en confortant le réseau des hauts-fonctionnaires au handicap et à l’inclusion animé par le secrétariat général du comité interministériel du handicap.


Le Collectif Handicaps suivra évidemment avec une grande attention la place donnée au handicap dans la composition gouvernementale.